C’est en 1992 qu’on a mis en place l’obligation du contrôle technique. Pour les mois à venir, quelques changements vont être apportés à ce fameux contrôle obligatoire. Ceux-ci ont été instaurés pour rectifier le tir sur les défaillances techniques et suite aux chiffres de la sécurité routière. Pour cet article, nous allons faire un zoom sur les changements du contrôle technique 2018.


Un contrôle technique plus strict

On a annoncé en août dernier que pour cette nouvelle disposition, le contrôle technique va comprendre 400 points de vérification pour cette année. Actuellement, on compte 123 points de contrôle avec des points de défauts pouvant vous conduire à l’obligation de réparation ou non. Avec les changements, les points de défaillances peuvent être plus importants et on les catégorisera toujours en deux dont les défaillances mineures et les défaillances majeures. Pour le nouveau système de contrôle technique mis en place à partir de 20 mai 2018, certaines défaillances mineures passent aux défaillances majeures, ce qui vous oblige à les réparer sous un délai imposé.


Des réparations à faire dans la journée

Suite au contrôle technique, le centre agréé vous donnera la liste des défaillances. Si ces dernières sont importantes, vous devez les réparer et revenir pour passer la contre-visite. Pour certains cas, vous serez obligé de les réparer dans la journée et votre véhicule ne pourra plus rouler le lendemain si vous ne le faites pas. Le non-respect de cette réglementation peut vous exposer à une amende de 135 € si vous êtes interpellé au volant.


Bien s’organiser pour le contrôle technique

Avec la contre-visite qui devra être effectuée dans la journée même, on prévoit des bouchons dans les centres de contrôle. Du côté des automobilistes, ces nouvelles dispositions vont leur obliger de prévoir un budget plus ou moins conséquent pour la réparation afin d’éviter les tracas lors du passage au contrôle technique. Si vous n’êtes pas très confiant, vous devez bien vous organiser pour passer le contrôle très tôt le matin. En cas de défaillances importantes constatées, vous pouvez avoir une demi-journée pour les réparer. Il faudra par la suite faire la file dans la foulée pour passer la contre-visite dans la même journée.

Le saviez-vous, en vendant à un professionnel, vous n’avez pas besoin de réaliser le contrôle technique. Pour vendre votre voiture à autopink, débutez par une petite estimation.