vendRE votre toyota d’occasion

Accueil > Marques > Toyota

La reprise Toyota par la casse est une option à favoriser pour les personnes qui souhaitent se séparer de leurs anciennes voitures. Cette solution est particulièrement recommandée à tout propriétaire de voiture qui ne marche plus ou même d’une épave.  A noter que Toyota est un constructeur japonais ayant vu le jour dans les années 30.

Quelle voiture pour une reprise par la casse ?

La reprise de voiture par des professionnels comme un garagiste ou un concessionnaire se déroule plus facilement. Ce qui n’est pas le cas pour les véhicules hors d’usages (VHU) et plus particulièrement les épaves. Les VHU sont les voitures inemployées en cas de panne ou ayant subi d’importants dommages lors d’un accident. Ces véhicules sont par conséquent invendables, ne peuvent plus rouler, ou sont irréparables pour des motifs techniques ou pécuniaires. D’ailleurs, les VHU polluent beaucoup l’atmosphère donc peuvent engendrer des pénalités infligées par l’Etat. En effet, un individu qui s’entête à conserver un véhicule hors d’usage peut écoper d’une amende de 1 500 euros.

Pour ce qui est des épaves, ce sont des voitures qui sont détériorées parce qu’elles ont été brûlées ou non-identifiables. La seule solution pour les personnes qui ont une épave dans leur cour ou dans leur garage est la reprise Toyota par la casse.


Les avantages d’une reprise par la casse

Opter pour une reprise Toyota par la casse, lorsque la voiture est une épave ou qu’elle est considérée comme un VHU, comporte de nombreux avantages. Cela permet à son propriétaire de se libérer d’une voiture hors-service ou invendable. C’est aussi un acte permettant au propriétaire de participer à la protection de la nature. Enfin, c’est un moyen pour ce dernier d’empocher une petite somme assez importante communément dénommée prime à la conversion ou prime à la casse.


Où effectuer une reprise Toyota hors d’usage ?

Quand un véhicule arrive en fin de vie, la meilleure alternative est de le ramener au cœur d’un centre VHU certifié par les autorités locales, plus précisément le Préfet. C’est un établissement qui est au respect de la législation européenne relative au traitement, au recyclage, à la dépollution et la destruction des VHU. Pour connaitre les différents centres VHU, il faut juste visiter la plateforme de la  Préfecture.

Lors de la reprise, le centre VHU devra récupérer gratuitement une voiture hors d’usage dans le cas où celle-ci pourrait encore rouler. Si ce n’est pas le cas, le particulier devra payer des frais de transport.

Au moment de la reprise Toyota VHU, le propriétaire doit fournir à l’agent du centre la carte grise du véhicule avec la mention « vendu ou cédé pour destruction » suivie de la date et signature du particulier. Il doit également fournir le certificat de situation administrative, ainsi que le formulaire n°13754*03 de Déclaration de cession pour destruction.

En contrepartie, le centre remet à l’individu un certificat de prise en charge. Par la même occasion, il informe la Préfecture de la procédure de destruction.

Découvrez nos articles sur les modèles Toyota : Prius | Aygo | Auris | Yaris